• D'après un tuto de fairymist

    Que voulez-vous nous étions désarmés
    Que voulez-vous la nuit était tombée
    Que voulez-vous nous nous sommes aimés
    Paul Eluard


    3 commentaires
  • Les contes d'enfant de lila

    Il pleut , il pleut bergère

    Rentre tes blancs moutons


    12 commentaires
  • Il pleut bergère

    D'après le tutoriel :

    les contes d'enfants de Lila


    4 commentaires
  • Il était une fois un prince...

    Il voulait une vraie princesse...

    La mère du prince mit un petit pois sous plusieurs matelas !

    C'était une vraie princesse puisque, à travers les vingt matelas et les vingt édredons en plumes d'eider, elle avait senti le petit pois.

    Une peau aussi sensible ne pouvait être que celle d'une authentique princesse.

    Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...

     

     


    4 commentaires
  • Aujourd'hui nous mangerons des bugnes et des oreillettes !

    Quelques crêpes aussi...

    Demain le carême commence et ce sera long avant que les cloches nous apportent le chocolat de Pâques !

    Dans l'Antiquité Romaine, le calendrier commençait au mois de mars, de façon à faire coïncider le début de l'année et le renouveau de la nature.
    Comme beaucoup de fêtes , le mardi gras fut récupéré et devînt une fête chrétienne .
    Pour préparer Pâques,les Chrétiens font le carême, période de jeûne et d'austérité qui dure 40 jours en souvenir de la retraite de Jésus dans le désert. Le carême commence le mercredi des cendres et le jour d'abondance et de joie qui le précède, c'est le Mardi Gras.
    Ce jour là tout est permis ! excès de toutes sortes aussi bien dans les repas que dans les tenues vestimentaires.
    je vous souhaite donc un merveilleux mardi gras avec des beignets, des mets abondants et délicieux et un moment joyeux en famille ou entre amis.
    Bonne journée à toutes et tous et bisous de Marseille de votre amie du net

     



    Comme pour beaucoup de nos fêtes, nous avons récupéré des anciens cultes dont les Lupercales romaines et les Saturnales :

    Les Luperques, vêtus seulement des peaux des boucs,couraient à travers la ville en frappant avec des lanières de peaux de boucs tous ceux qu’ils rencontraient surtout les femmes. Mais elles acceptaient les coups , parce qu’elles croyaient que cela favorisait la grossesse.
    Ces Lupercales, symbolisaient l'entrée du monde sauvage dans le monde civilisé, du désordre dans la vie réglée, du monde des morts dans celui des vivants.

    Les Saturnales duraient trois, cinq ou sept jours.
    On organisait de joyeux banquets, où le maître de maison servait ses esclaves à table.

    Maintenant nous nous déguisons et nous dansons...

    A Venise il y a très longtemps on se déguisait pour oublier les réalités,les soucis, en allant masqués dans la foule, où toutes classes sociales étaient confondues.
    Maintenant, il est symbole de tourisme et le déguisement ne sert qu’à se mettre en valeur au milieu d’une foule anonyme.

    Enfin pour terminer sur une note joyeuse, déguisons-nous, amusons nous et oublions le réel pendant une journée, ce ne peut que nous apporter de la joie !


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique