• Les poèmes de Georges

     

    Les poèmes de Georges

    L’ESPOIR AU COUCHANT


    Mère nature est une artiste accomplie
    Pour rendre notre quotidien plus joli
    Elle joue avec sa palette de couleurs
    Pour enchanter le regard et notre cœur

    Qui peut rester insensible au tableau
    D’un couchant au ras des flots
    Quand l’astre d’or se noie à l’horizon
    Et en nous fait courir ce frisson

    L’azur se couvre de feu et d’or
    Où le nacré côtoie l’orangé
    Jouant à colorier sans effort
    Le blanc des nuages étirés

    Les vagues inlassablement viennent s’échouer
    De leurs rouleaux aux crêtes d’écume brodée
    Dans ce ballet caressant le sable rougi
    Habillé de ses couleurs d’avant la nuit

    Mes pas s’effacent inexorablement
    Pourtant tant de fois j’ai fait ce chemin
    Celui où je t’ai connue sous les embruns
    Devant les couleurs du firmament

    Et moi contemplatif et serein
    Je regarde ce va-et-vient
    Car je reviendrai demain
    Pour te tenir peut-être la main

    Georges Azzopardi


  • Commentaires

    1
    Mercredi 26 Octobre 2016 à 09:36

    c'est toujours très joli. Il a réalisé son rêve d'éditer. Je suis contente pour lui.

    gros bisous Marylou

    2
    Mercredi 26 Octobre 2016 à 09:38

    Belle évocation de la mer et des chemins côtiers quand va se coucher le soleil.

    Beau texte.

    Bonne journée.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :