• Souvenir d'un banc

    Souvenir d'un banc

    SOUVENIRS D'UN BANC

    Venez, venez vous asseoir
    Pour que je vous conte l’histoire
    Du banc dans le square
    A vous je veux livrer sa mémoire

    Posé dans ce bel écrin de verdure
    Du doux printemps à la rudesse de l’hiver
    Loin du bruit de la ville et des voitures
    Il me plait de vous parler d’hier

    Je suis le refuge des passants fatigués
    Des doux rendez-vous secrets
    De la douce nostalgie du passé
    Pour nombre de personnes âgées

    Je suis aussi l’ami des oiseaux
    Qui viennent s’y poser
    De l’écureuil sur mon dossier
    Qui aime s’y amuser

    Je porte quelques cicatrices
    Gravées en moi au couteau
    Par de jeunes tourtereaux
    Unissant leurs lèvres dans le même calice

    Je revois ce poète rêveur
    Qui assis pendant des heures
    Se laissant emporter par ses vers
    Au fin fond de l’univers

    Je ne suis qu’un banc dans le square
    Mais j’ai su donner amour et espoir
    A tous ces inconnus venus s’asseoir
    Dans la clarté du matin ou l’ocre du soir

    Georges Azzopardi


  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Septembre 2015 à 20:58

    Bonsoir,

    Magnifique photo qui reflète parfaitement l’atmosphère de ce poème.
    Souvent ces bancs sont protégés par de magnifiques arbres dont les branches sont à l'écoute des murmures de leurs occupants ...

    Bonne semaine.
    Michel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :