• BONNE FÊTE MESDAMES

     

    En ce 8 mars qui vous met à l’honneur
    Il me plaît de laisser parler mon cœur
    Vous méritez bien plus qu’un jour
    Vous qui n’êtes qu’amour

    De l’enfant à l’adolescent devenu adulte
    Qu’elle n’a été votre force sans lassitude
    Où compassion et dévotion furent à chaque occasion
    De nous montrer votre amour sans raison

    Que tu sois puissant ou misérable
    Par les bras d’une femme tu fus bercé
    Honnête ou peu recommandable
    Et en son sein tu fus pardonné

    Il n’y pas sur cette terre
    Plus fort et plus grand
    Que l’amour d’une mère
    Car il est éternel

    Pour vous ces quelques vers
    En cette journée de la femme
    Que vos yeux soient notre flamme
    Car vous êtes les gardiennes de notre âme

    Que vous soyez blonde, rousse ou brune
    Vous êtes l’aube de notre vie
    Tel le vent caressant les dunes
    En ce jour à vous toutes je souris

    Georges Azzopardi


    3 commentaires
  • Le prix de l'amour interdit

    LE PRIX DE L’AMOUR INTERDIT

     

    Qu’elle est la plus belle et difficile preuve d’amour
    Quand la passion vient frapper ton cœur
    Qu’importe le lieu où le jour
    Elle est ta prison pour ton bonheur ou ton malheur

    Le temps est assassin et glisse entre tes mains
    Prisonnier de ton passé tu ne peux te libérer
    Ta vie devient un enfer car tu ne maitrises plus ton destin
    Quand tu trouves enfin la réponse à la quête tant recherchée

    Tu as su mettre la lumière dans mon monde d’obscurité
    M’apporter dans tes bras la paix et la sérénité
    Le rêve est enfin devenu ma réalité
    Oubliant mes chaînes sans pouvoir m’en libérer

    Aujourd’hui ton ressenti et tes larmes
    Ne sont que le cri de désespoir qui jaillit de toi
    Je suis là incapable de trouver les armes
    Qui te rendront à nouveau cette joie

    Rester ou partir tel est mon devenir
    Aimer c’est aussi souffrir
    Rendre l’autre heureux au prix d’être malheureux
    Disparaître pour que tu puisses renaître

    Vivre au grand jour dans ce monde
    Ou le statut fait sortir de l’ombre
    Etre pour mieux paraître
    Est-ce le prix à payer pour l’être aimé ?

    Georges Azzopardi


    4 commentaires
  • Pour toutes et tous

    De gros gros bisous pour vous qui passez par ici.


    4 commentaires
  • D'après un tuto de fairymist

    Que voulez-vous nous étions désarmés
    Que voulez-vous la nuit était tombée
    Que voulez-vous nous nous sommes aimés
    Paul Eluard


    3 commentaires
  • Que voulez-vous nous étions désarmés
    Que voulez-vous la nuit était tombée
    Que voulez-vous nous nous sommes aimés
    Paul Eluard


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires